Archives de catégorie : Actualités

Quelle vi(ll)e après la crise ?

Cette crise sanitaire et cette période de confinement ont bouleversé nos vies, dans des domaines très variés.

Elle a créé ou amplifié des souffrances importantes, mais elle a aussi suscité des initiatives formidables, notamment par solidarité avec des personnes fragiles ou avec les commerçants et producteurs locaux. Par ailleurs, elle a souligné l’importance des liens sociaux de proximité et révélé certaines faiblesses de notre société.

Le projet municipal que nous avons présenté au 1er tour de l’élection municipale répondait à ces grands enjeux mais nous voulons être à l’écoute des préoccupations particulières que cette crise a suscitées. C’est la raison d’être de ce court questionnaire qui ne vous prendra pas plus de 5 minutes. Vous n’êtes évidemment pas obligés de répondre à toutes les questions.

Répondre au questionnaire : https://framaforms.org/quelle-ville-apres-la-crise-1590149504

Le second tour aura lieu le 28 juin

Le gouvernement a décidé d’organiser le 2nd tour des élections municipales le 28 juin. Il est vrai que les communes et métropoles ont besoin d’équipes pleinement engagées dans l’action et qui se projettent dans l’avenir.

La crise a mis en évidence des enjeux qui étaient déjà au cœur de notre projet municipal. Plus que jamais, nous portons l’ambition d’engager une transition écologique, économique, sociale et démocratique.

Mais la santé des Orvaltais.es est notre priorité. J’approuve la décision de consulter à nouveau le conseil scientifique dans deux semaines.

Nous mènerons une campagne responsable, en inventant de nouvelles façons d’échanger avec vous, pour vous convaincre de confirmer et d’amplifier le choix que vous avez fait le 15 mars en plaçant la liste de la Transition Positive en tête.

Par ailleurs, au-delà des modalités de vote déjà mises en œuvre avec efficacité lors du 1er tour, je souhaite que les procurations soient facilitées pour que chacun puisse s’exprimer en confiance.

// Revue de presse :

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/orvault-44700/municipales-2020-orvault-trois-candidats-prets-pour-le-28-juin-f5bebfb4-9c3a-11ea-be57-652036dc6d85

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/municipales-orvault-des-divisions-pas-deconfinees-6843603

Gardons notre calme et agissons ensemble au nom de l’intérêt général ! (Ma réponse au Maire d’Orvault)

Monsieur le Maire, je viens de découvrir votre publication Facebook (cf. image ci-dessous).

Je regrette le ton que vous employez.

Conseiller municipal depuis 2014 et candidat à l’élection municipale, je suis parfaitement fondé à écrire à la présidente de Nantes métropole sans vous en demander la permission, et je continuerai à le faire si je le juge nécessaire. Constatant que l’appel d’offres à maitrise d’œuvre pour le contournement du Bourg d’Orvault poursuivait son cours malgré le signal envoyé par les électeurs orvaltais le 15 mars, chacun comprend qu’il n’était pas possible de retarder davantage cette demande de moratoire.

Je regrette également que ce mouvement d’humeur vous ait conduit à annuler notre rencontre prévue cette semaine.  Vous envoyez là un très mauvais signal, au moment où majorité et opposition devraient coopérer. Depuis plusieurs semaines, les élus d’opposition vous ont proposé de participer à la gestion de crise, comme c’est le cas dans plusieurs communes. Depuis plusieurs semaines, face à votre refus, nous vous envoyons régulièrement par mail des propositions constructives, sans expression publique. Vous aviez fini par accepter de me recevoir à quelques jours du déconfinement et je m’en étais réjoui. Vous venez d’y renoncer soudainement et c’est totalement incompréhensible alors que les Orvaltais attendent de nous un travail en commun.

Puisque vous aimez les fables, je vous suggère celle de La Fontaine intitulée « Le Lion et le Rat », qui se termine ainsi : « Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage. »

Gardons notre calme et agissons ensemble au nom de l’intérêt général !

Jean-Sébastien Guitton

Message posté par le Maire d’Orvault le 6 mai sur sa page Facebook

Pour un moratoire sur le projet de contournement du bourg d’Orvault

Courrier envoyé le 4 mai 2020 à Johanna Rolland, Présidente de Nantes métropole.

Madame la Présidente,

Je m’adresse à vous comme conseiller municipal de la Ville d’Orvault depuis 2014 et comme candidat de la liste « La Transition Positive » arrivée en tête avec plus de 35% des suffrages exprimés lors du premier tour des élections municipales du 15 mars dernier.

Par ce courrier, je souhaite attirer votre attention personnelle ainsi que celle de l’ensemble des élus métropolitains sur le dossier du contournement d’Orvault. Je le fais aujourd’hui, malgré la suspension de la campagne électorale, car le sujet ne peut attendre plusieurs semaines supplémentaires et parce que la réunion du Bureau métropolitain du 7 mai doit être l’occasion d’une clarification.

Le 27 mars dernier, en pleine crise sanitaire, un nouvel appel d’offres à maîtrise d’œuvre a été publié par Nantes Métropole pour proroger la date de réception des offres au 28 avril 2020. Cette nouvelle publication m’apparaît incompréhensible, comme à de nombreux Orvaltais, alors que plus de 67% des électeurs de notre commune ont exprimé leur refus de ce projet (en additionnant les voix des deux candidats qui y sont opposés). La prolongation provisoire du mandat du Conseil métropolitain actuel ne lui donne pas la légitimité de le poursuivre en l’absence du nouveau Maire d’Orvault.

Pendant la campagne de premier tour, j’ai mis en évidence que l’étude d’impact montre que ce projet n’apporterait pas de solution efficace à la situation critique vécue aujourd’hui par les habitants du Bourg et que les impacts environnementaux seraient importants. J’ai mis en avant des alternatives efficaces, notamment celles liées aux travaux en cours sur le périphérique, à la régulation du trafic en amont du Bourg et au réaménagement du carrefour de l’église. Enfin j’ai défendu l’idée que les 30 M€ inscrits au budget d’investissement de Nantes métropole devraient être utilisés différemment, notamment pour améliorer l’efficacité de la desserte en transports en commun, en particulier grâce à des voies réservées, et au développement de pistes cyclables continues et sécurisées. Les résultats du premier tour de l’élection municipale montrent que ces arguments ont largement convaincu.

C’est pourquoi je vous saurais gré d’annoncer dès le Bureau métropolitain du 7 mai un moratoire sur ce projet. Au-delà du débat de fond, cette décision serait le strict respect des principes républicains et des règles de la démocratie locale auxquels, je le sais, vous êtes très attachée.   

Je vous remercie par avance de l’attention que vous accorderez à ma demande et vous assure de ma détermination, si je suis élu Maire d’Orvault, à œuvrer en faveur d’une transition écologique et solidaire de ma commune et de notre métropole.

Je vous prie d’agréer, Madame la Présidente, l’assurance de ma considération.

Bien cordialement

Jean-Sébastien Guitton

Tous solidaires face au Covid-19 !

Bonjour à toutes et tous,

La crise sanitaire touche durement notre pays.

J’ai tout d’abord une pensée pour les malades, les victimes et leurs proches mais aussi pour tout le personnel soignant qui se mobilise pour faire face et sauver des vies en risquant la leur. Je veux leur dire toute ma gratitude et mon admiration. Je veux aussi remercier celles et ceux qui œuvrent au quotidien pour que notre société fonctionne, notamment dans les commerces.

La période est aussi très éprouvante pour les personnes dont les conditions de logement rendent la contrainte du confinement particulièrement lourde et pour celles et ceux dont l’entreprise va souffrir économiquement de cette longue période d’inactivité.

Face à ces difficultés, notre arme c’est la solidarité !

D’abord en faisant preuve de civisme en restant chez nous pour réduire au maximum les risques de transmission du virus par des personnes qui ignorent qu’elles sont contagieuses.

Mais aussi en étant attentifs à nos voisins les plus vulnérables, en prenant de leurs nouvelles ou en faisant leurs courses. C’est le moment ou jamais de nous rendre disponibles !

Diverses initiatives émergent pour faciliter cette solidarité. J’en partage deux avec vous, auxquelles je me suis moi-même inscrit.

Nous ne savons pas quand aura lieu le second tour des élections municipales mais nous avons évidemment suspendu notre campagne. La priorité du moment, c’est la santé des Orvaltaises et des Orvaltais. Je me suis d’ailleurs entretenu récemment avec le Maire d’Orvault pour évoquer divers aspects de la gestion de cette crise sanitaire. Montrons le meilleur de nous-mêmes, soyons unis et solidaires !

N’hésitez pas à nous contacter en cas de besoin, si vous rencontrez un problème ou pour signaler une personne isolée et vulnérable.
Prenons soin de nous !

Jean-Sébastien Guitton

Résultat du premier tour

Les résultats du premier tour des élections municipales à Orvault montrent une nette volonté de changement.
 
Je remercie vivement les 2853 électeurs qui nous ont accordé leur confiance et qui ont placé en tête notre liste « La Transition Positive » avec 35,2 % des voix, ainsi que ceux qui, trop vulnérables ou trop inquiets, ont du rester chez eux mais soutenaient notre candidature. Je salue les assesseurs et les agents municipaux qui ont tenu les bureaux de vote dimanche dernier avec dévouement et professionnalisme.

Le gouvernement vient de prendre la sage décision de reporter le second tour des élections municipales et de limiter au maximum les déplacements et les contacts.

Avec mon équipe, nous reprendrons la campagne électorale en temps voulu. Mais durant cette période de confinement, respectons toutes et tous les consignes de sécurité, prenons soin de nos proches et soyons attentifs à nos voisins !

Responsabilité et solidarité : ensemble, soyons à la hauteur de l’enjeu sanitaire.

Dimanche 15 mars, avec sérénité et en confiance, il est important d’aller voter pour faire vivre la démocratie à Orvault

Communiqué de presse

Suite à la déclaration du Président de la République et aux annonces visant à protéger les Français devant la crise sanitaire due au coronavirus, je prends acte du maintien des élections municipales.

En responsabilité et dans le respect des mesures de précaution définies par les autorités sanitaires, j’appelle les Orvaltaises et les Orvaltais à aller voter dimanche 15 mars avec sérénité et confiance. 

En effet toutes les garanties m’ont été données sur les modalités d’organisation du scrutin par les services de la Ville d’Orvault, avec la mise en place de mesures de protection pour les électeurs. 

L’esprit civique doit l’emporter pour faire vivre la démocratie.

Jean-Sébastien Guitton

Réunions publiques

Grande Réunion Publique à l’Odyssée le samedi 7 mars à 18h30

Vos futurs élus viennent à votre rencontre dans vos quartiers pour échanger au sujet de notre programme :

Plaisance / Ferrière / Bois Saint Louis
Lieu : salle du Parc (parc de la Gobinière)
Date : jeudi 20/02 à 20h30

Bugallière
Lieu : Salle Blaise Pascal, centre Stévin
Date : mercredi 26/02 à 20h30

Praudière / Bois Raguenet / Petit-Moulin
Lieu : salle Saint-René
Date : lundi 2/03 à 20h30

Bourg et secteur rural
Lieu : salle Pacaille (derrière la mairie)
Date : jeudi 5/03 à 20h30

Petit Chantilly / Cholière
Lieu : Salle Émile Gibier, bâtiment B
Date : mercredi 11/03 à 20h30

Et notre grande réunion publique à l’Odyssée le 7 mars à 18h30, suivie d’une dégustation de plats végétariens et d’un verre de l’amitié.

Venez nombreux !

Diagnostic roulant à vélo – 15/02/2020

Départ devant l’église Notre Dame de Lourdes

Samedi matin, notre équipe de cyclistes a réalisé un diagnostic roulant à vélo du Pont du Cens jusqu’au Bourg d’Orvault : consultez les photos, interviews et vidéos directement sur la carte du parcours.

(Inutile de créer un compte sur Dropbox pour accéder aux contenus)

Cliquez sur les épingles rouges pour visualiser les photos, sur les épingles violettes pour les vidéos, sur les bleues pour les interviews : la carte vous permet de partager notre expérience et de situer les aménagements propices et ceux qui sont à revoir.

http://umap.openstreetmap.fr/fr/map/diagnostic-roulant-velo-orvault-samedi-15-fevrier-_415801#14/47.2634/-1.6039

A noter : nous avons regretté le manque d’installations pour stationner les vélos, notamment près des commerces.

Cette action est en lien avec notre projet de faire d’Orvault une ville pilote de la transition écologique.

Nous voulons développer à l’échelle de la Métropole un réseau structurant de pistes cyclables continues et sécurisées (et non de simples bandes cyclables), réaménager à Orvault les tronçons et carrefours dangereux, et installer des parkings vélos adaptés.

Jean-Sébastien GUITTON a signé dès 2019 la pétition lancée par Vélopolitain pour la création d’un véritable Réseau Express Vélo (REV)

Parmi nos objectifs : multiplier par 4 les déplacements à vélo au cours de notre mandat. Des itinéraires cyclables sécurisés, c’est aussi plus de sécurité pour les piétons et les automobilistes, et c’est moins de voitures dans les bouchons !

Une liste qui rassemble des compétences et des expériences complémentaires

Pour télécharger le document qui présente les membres de notre liste, cliquez ICI.

Notre équipe est composée d’Orvaltaises et d’Orvaltais attachés aux valeurs écologistes, humanistes, de la gauche et du centre, indépendamment des partis politiques.

Originaires de tous les quartiers d’Orvault, âgés de 21 ans à 73 ans (moyenne d’âge : 51 ans), les membres de la liste sont représentatifs de notre commune. 80% d’entre eux ne sont adhérents à aucun parti politique.

Notre équipe est issue d’un large rassemblement, comme en témoigne la présence de membres d’EELV, du PS, de l’UDB ou de LREM qui illustrent le socle de nos valeurs. Elle a été rejointe par le collectif citoyen Générations Solidaires.

Elle présente un équilibre entre personnes ayant une expérience d’élus municipaux et celles qui s’engagent en politique pour la première fois. Ainsi, parmi les 10 futurs adjoints et adjointes, 5 sont (ou ont été) conseillers municipaux d’opposition d’Orvault.

La liste rassemble des compétences professionnelles utiles pour la gestion d’une commune. Par exemple, parmi les adjoints et conseillers délégués ou communautaires, Stéphane Kermarrec est directeur comptable et financier de la CAF, Dominique Vignaux gère une agence d’architecture et d’urbanisme, Guillaume Guérineau est chef d’entreprise, Emmanuelle Renaud est cadre de l’action sociale notamment dans l’insertion des personnes en situation de handicap et l’éducation en zone sensible, Laurent Dubost est spécialiste de la question des déchets et de la production d’énergie renouvelable, Anne-Sophie Judalet conseille les collectivités territoriales, et Yann Guillon est enseignant.

De nombreux candidates et candidats de la liste sont par ailleurs des dirigeants d’associations orvaltaises qui agissent dans des domaines variés : associations sportives (football, tennis et badminton), culturelles (bibliothèque, ludothèque et cinéma), solidaires (CSF et ASO), de parents d’élèves (primaire et collège), écologistes (AMAP, jardin en permaculture ou énergies citoyennes) ou centres socioculturels de Plaisance et de la Bugallière.

Voici les 35 membres de notre liste. Davantage d’information sur chacun sera disponible prochainement. En gras est indiqué la délégation qui sera confiée aux 10 adjointes et adjoints et aux 5 conseillères et conseillers délégué.e.s. Les autres élu.e.s s’impliqueront plus particulièrement sur certaines thématiques, dans certains quartiers, ou sur certains projets tout au long du mandat.

  1. Jean-Sébastien Guitton, 44 ans, docteur vétérinaire – chercheur en biodiversité, élu municipal, maire
  2. Anne-Sophie Judalet, 53 ans, cadre territoriale, responsable de la communication, conseillère métropolitaine et déléguée à l’égalité femme/homme, au handicap et à la lutte contre les discriminations
  3. Lionel Audion, 58 ans, maître de conférences à l’Université, élu municipal, adjoint délégué à la jeunesse, à la politique de la ville et à la tranquillité publique
  4. Armelle Chabirand, 55 ans, assistante marketing, élue municipale, adjointe déléguée à la culture
  5. Christophe Angomard, 60 ans, professeur de mathématiques, élu municipal, adjoint délégué au sport
  6. Dominique Vignaux, 57 ans, gérante d’une agence d’architecture et paysage, adjointe déléguée à l’aménagement de la ville et aux mobilités
  7. Stéphane Kermarrec, 48 ans, directeur comptable et financier à la CAF de Loire Atlantique, adjoint délégué aux finances, à l’administration et au personnel
  8. Marie-Paule Gaillochet, 66 ans, retraitée de l’enseignement spécialisé, conseillère départementale, adjointe déléguée à la transition écologique
  9. Laurent Dubost, 63 ans, ingénieur spécialisé dans la gestion des déchets, conseiller métropolitain et délégué à la transition énergétique
  10. Emmanuelle Renaud, 43 ans, cadre de l’action sociale associative, adjointe déléguée à la cohésion sociale
  11. Yann Guillon, 43 ans, professeur des écoles, adjoint délégué à l’enfance et à l’éducation
  12. Brigitte Raimbault, 60 ans, retraitée de l’éducation nationale, élue municipale, adjointe déléguée aux seniors
  13. Guillaume Guérineau, 40 ans, chef d’entreprise, adjoint délégué aux relations avec les citoyens, les associations et les entreprises
  14. Catherine Le Trionnaire, 67 ans, enseignante retraitée du lycée Appert, conseillère déléguée aux associations
  15. Morvan Dupont, 40 ans, agent municipal de Nantes en charge des pratiques sportives libres, conseiller délégué à la diversité linguistique et culturelle et à la coopération internationale
  16. Linda Payet, 37 ans, chargée de relation clientèle en assurances
  17. Vincent Boileau, 51 ans, chargé de projets dans une entreprise de services informatiques, conseiller délégué à la lutte contre la précarité sociale
  18. Léa Bessin, 21 ans, étudiante en école de commerce
  19. Ronan Gilles, 34 ans, informaticien en recherche d’emploi
  20. Stéphanie Bellanger, 45 ans, agent territorial au lycée Nicolas Appert
  21. Pierre Annaix, 64 ans, cadre de la formation, en retraite
  22. Françoise Noblet, 60 ans, aide-soignante en retraite
  23. Dominique Gomez, 51 ans, responsable informatique à la CARSAT
  24. Valérie Dreyfus, 47 ans, entrepreneur, formatrice en économie et gestion
  25. Bernard Paugam, 73 ans, formateur en retraite
  26. Sandrine Brun, 46 ans, secrétaire administrative et comptable
  27. Jean-Yves Roux, 60 ans, professeur certifié à l’Université
  28. Laurence Le Metayer-Morice, 56 ans, ingénieur dans une organisation professionnelle agricole
  29. David Hurtrel, 46 ans, chirurgien-dentiste
  30. Colette Vinet-Pinson, 72 ans, cadre comptable retraitée
  31. Bruno Resano, 51 ans, ingénieur en informatique
  32. Coline Marteret, 22 ans, étudiante en droit et projets internationaux
  33. Damien Malissart, 38 ans, chef de projets informatiques hospitaliers
  34. Marie-Agnès Rahal, 58 ans, professeur des écoles
  35. Gildas Gouronnec, 53 ans, technico-commercial dans les télécommunications