Archives de catégorie : Notre projet

Implication citoyenne et transparence de L’action municipale

  • Créer dans chaque quartier un Bureau des Initiatives Citoyennes composé d’habitants et doté d’un budget propre pour financer des projets proposés par des habitants ou des associations.
  • Créer la Maison des Associations, lieu de ressource unique pour faciliter la gestion et mutualiser les moyens et les projets.
  • Des groupes de concertation réelle sur des sujets précis, en amont des projets (par exemple l’avenir du Stade du Verger, du château de la Tour ou celui de la nouvelle déchèterie)
  • Appliquer les propositions de l’association Anticor pour une gestion de la commune transparente et exemplaire…
Cliquez sur l’image pour voir le programme complet

Transition Écologique et ÉnergÉtique : orvault, ville pilote

  • Créer le Conseil de la Transition Écologique : Instance autonome composée d’habitants (citoyens volontaires et tirés au sort) et dotée d’un budget propre
  • Créer un Centre Orvaltais d’Agriculture et d’Alimentation Durables  composé d’une ferme maraîchère (entre 2 et 3 hectares) et d’une filière départementale qui fournira 30% des légumes bio des cantines (objectif 75% à la fin du mandat) et d’un pôle pédagogique.
  • Développer massivement la production photovoltaïque, en particulier sur les bâtiments municipaux, commerciaux et d’entreprises
  • Zéro plastique : Mobiliser les habitants et les commerçants pour favoriser les emballages réutilisables et engager une démarche exemplaire au sein des services municipaux.
Opération  » 1 nouvel habitant = 1 nouvel arbre « 

Habiter à Orvault

  • Des quartiers agréables à vivre
  • Un logement pour tous, à tout âge : logements sociaux locatifs et en accession à la propriété, habitats intergénérationnels…
  • Groupes de concertation sur l’avenir et l’identité de chaque quartier
  • Mobilité : rendre le vélo et les transports en commun efficaces et pratiques ! Multiplier par 4 les déplacements à vélo
  • Prolonger le C2 jusqu’au jusqu’au Bourg avec voies réservées et mener une réflexion avec la TAN et les habitants sur les trajets et fréquences des lignes de bus …
  • Vivre en sécurité dans son quartier
  • Éducateurs de prévention spécialisée formés et présents dans la durée, notamment à Plaisance
  • 1 cambriolage par jour à Orvault ! il faut un Plan de prévention des cambriolages et des abus de confiance, notamment vis à vis des séniors vulnérables + 1 interlocuteur à la mairie pour gérer les problèmes de cambriolage.

Ancien site Alcatel : un nouvel éco-quartier à imaginer ensemble

  • Maîtrise publique / Concertation préalable
  • Mixer habitat et activités économiques (économie circulaire et insertion)
  • Exemplaire sur énergie et biodiversité
  • Desserte en transports en commun (C2)

Projet de contournement du Bourg d’Orvault

  • Ce n’est pas une solution durable pour le Bourg – Cela va créer des problèmes ailleurs selon une étude d’impact réalisée par Nantes métropole.
  • Pas une solution écologique : atteinte à la biodiversité et aux espaces agricoles
  • Il y a des solutions alternatives : attendre la fin des travaux du périphérique, réguler le trafic avec des feux, développer les transports en commun avec des voies réservées et à vélo plus performants, dès le début du mandat… et ne pas attendre ce projet à horizon 2027/2028 !

Cohésion sociale et santé : prêter attention aux plus fragiles

  • Dispositif «Territoire zéro-chômeur de longue durée» https://www.tzcld.fr/
  • Accès aux droits et information aux habitants les plus fragiles en renforçant un dispositif comme le Kiosque.
  • Contrat local de mobilisation et de coordination sur les violences sexistes et sexuelles https://www.nantescitadelles.fr/
  • La santé, c’est fondamental ! Réunir régulièrement les acteurs de santé dans un Conseil Orvaltais de la Prévention et de la Santé…

Séniors et intergénérationnel

  • Réseau des « Villes amies des aînés » http://www.villesamiesdesaines-rf.fr/
  • Le logement et la mobilité : des enjeux majeurs !
  • Soutenir les activités d’aide à la personne / domicile
  • Expérimenter une navette gratuite pour se rendre régulièrement au marché et soutenir les initiatives associatives de transport solidaire
  • Reconnaitre la place des ainés dans la société et favoriser les relations intergénérationnelles : recenser les compétences et les disponibilités des séniors pour réaliser des missions bénévoles auprès des associations ou des habitants…

Grandir à ORVAULT

  • Deux nouvelles structures d’accueil de la petite enfance au Bignon et à Plaisance (50 places chacune) en visant l’objectif « zéro perturbateur endocrinien ».
  • Soutenir les projets de création de MAM (Maisons d’Assistants Maternels) et accès des assistants maternels à des locaux adaptés.
  • « Passeport citoyen » pour les enfants de CM1 et CM2 : domaine du civisme, de l’intergénérationnel, de la cohésion sociale et de la transition écologique.
  • Élargir les conditions d’accès au Pass permis, Pass Bafa
  • Améliorer le départ en vacances des jeunes en révisant les modalités d’inscription et en augmentant l’attractivité des camps et séjours pour les familles les plus vulnérables grâce à une tarification adaptée.
  • Mettre en place une action « Agir jeunes » en partenariat avec les associations, les centres sociaux culturels et les partenaires institutionnels pour accompagner des jeunes dans leurs projets ou vers l’emploi avec un objectif :
    • « aucun jeune de 16-25 ans en déshérence« 

Permettre à chacun de s’épanouir

  • Le sport, pour s’épanouir et se dépasser : créer une nouvelle instance fédératrice des clubs sportifs pour favoriser les échanges et gagner en transparence (subventions, créneaux d’équipements…)
  •  Favoriser le sport loisir et les pratiques sportives libres actuelles (ParKour, slackline, street workout…) pour les filles comme pour les garçons, avec présence régulière d’animateurs sportifs.
  • L’accès à la culture partout et pour tous : une nouvelle médiathèque à Plaisance spécialisée en littérature enfantine et de jeunesse, en partenariat avec la bibliothèque associative du centre socio-culturel.
  • Soutenir la création d’un cinéma associatif
  • Encourager l’accessibilité à l’art et à la culture en dehors des structures habituelles (théâtre de rue, spectacle chez l’habitant, land art, etc.)