Gardons notre calme et agissons ensemble au nom de l’intérêt général ! (Ma réponse au Maire d’Orvault)

Monsieur le Maire, je viens de découvrir votre publication Facebook (cf. image ci-dessous).

Je regrette le ton que vous employez.

Conseiller municipal depuis 2014 et candidat à l’élection municipale, je suis parfaitement fondé à écrire à la présidente de Nantes métropole sans vous en demander la permission, et je continuerai à le faire si je le juge nécessaire. Constatant que l’appel d’offres à maitrise d’œuvre pour le contournement du Bourg d’Orvault poursuivait son cours malgré le signal envoyé par les électeurs orvaltais le 15 mars, chacun comprend qu’il n’était pas possible de retarder davantage cette demande de moratoire.

Je regrette également que ce mouvement d’humeur vous ait conduit à annuler notre rencontre prévue cette semaine.  Vous envoyez là un très mauvais signal, au moment où majorité et opposition devraient coopérer. Depuis plusieurs semaines, les élus d’opposition vous ont proposé de participer à la gestion de crise, comme c’est le cas dans plusieurs communes. Depuis plusieurs semaines, face à votre refus, nous vous envoyons régulièrement par mail des propositions constructives, sans expression publique. Vous aviez fini par accepter de me recevoir à quelques jours du déconfinement et je m’en étais réjoui. Vous venez d’y renoncer soudainement et c’est totalement incompréhensible alors que les Orvaltais attendent de nous un travail en commun.

Puisque vous aimez les fables, je vous suggère celle de La Fontaine intitulée « Le Lion et le Rat », qui se termine ainsi : « Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage. »

Gardons notre calme et agissons ensemble au nom de l’intérêt général !

Jean-Sébastien Guitton

Message posté par le Maire d’Orvault le 6 mai sur sa page Facebook

2 réflexions sur « Gardons notre calme et agissons ensemble au nom de l’intérêt général ! (Ma réponse au Maire d’Orvault) »

  1. Monsieur Parpaillon perd son sang froid. Traiter quelqu’un de malhonnête ne se fait pas sans preuves irréfutables.
    C’est dommage de terminer un mandat de la sorte.

  2. Bonjour Monsieur Guitton,
    Je partage votre sentiment quant à la réaction du Maire, choquante de la part d’un édile. Il est vrai que les modèles actuels, américain, philippin ou brésilien notamment, peuvent influencer les comportements des élus en ouvrant la porte de l’arrogance, mais je ne crois pas que la surenchère dans la vulgarité soit une solution d’avenir.
    J’approuve votre décision de saisir directement la Présidence de Nantes-Métropole : y aurait-il un texte réglementaire qui attribuerait ce monopole aux seuls Maires ?
    Quant au contournement du bourg, j’y suis opposé moi aussi. Toutefois, tout miser sur le vélo me paraît une erreur, même si je pense comme vous qu’il est souhaitable d’encourager son usage en créant des voies cyclables dédiées (et pourquoi pas couvertes?). Pour éliminer l’automobile, je croirais davantage au développement des transports en commun, qu’il faudrait repenser en profondeur. Si vous créiez un groupe de réflexion sur ce thème, j’aimerais en être, avec en première proposition la gratuité. A ce propos, l’enveloppe envisagée (30M€) pour réaliser les travaux de contournement du centre-bourg permettrait de financer QUEL LAPS DE TEMPS DE GRATUITE des bus et trams ?

    Bien à vous,
    JM JOYEAU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *