Séniors et intergénérationnel

  • Réseau des « Villes amies des aînés » http://www.villesamiesdesaines-rf.fr/
  • Le logement et la mobilité : des enjeux majeurs !
  • Soutenir les activités d’aide à la personne / domicile
  • Expérimenter une navette gratuite pour se rendre régulièrement au marché et soutenir les initiatives associatives de transport solidaire
  • Reconnaitre la place des ainés dans la société et favoriser les relations intergénérationnelles : recenser les compétences et les disponibilités des séniors pour réaliser des missions bénévoles auprès des associations ou des habitants…

Grandir à ORVAULT

  • Deux nouvelles structures d’accueil de la petite enfance au Bignon et à Plaisance (50 places chacune) en visant l’objectif « zéro perturbateur endocrinien ».
  • Soutenir les projets de création de MAM (Maisons d’Assistants Maternels) et accès des assistants maternels à des locaux adaptés.
  • « Passeport citoyen » pour les enfants de CM1 et CM2 : domaine du civisme, de l’intergénérationnel, de la cohésion sociale et de la transition écologique.
  • Élargir les conditions d’accès au Pass permis, Pass Bafa
  • Améliorer le départ en vacances des jeunes en révisant les modalités d’inscription et en augmentant l’attractivité des camps et séjours pour les familles les plus vulnérables grâce à une tarification adaptée.
  • Mettre en place une action « Agir jeunes » en partenariat avec les associations, les centres sociaux culturels et les partenaires institutionnels pour accompagner des jeunes dans leurs projets ou vers l’emploi avec un objectif :
    • « aucun jeune de 16-25 ans en déshérence« 

Permettre à chacun de s’épanouir

  • Le sport, pour s’épanouir et se dépasser : créer une nouvelle instance fédératrice des clubs sportifs pour favoriser les échanges et gagner en transparence (subventions, créneaux d’équipements…)
  •  Favoriser le sport loisir et les pratiques sportives libres actuelles (ParKour, slackline, street workout…) pour les filles comme pour les garçons, avec présence régulière d’animateurs sportifs.
  • L’accès à la culture partout et pour tous : une nouvelle médiathèque à Plaisance spécialisée en littérature enfantine et de jeunesse, en partenariat avec la bibliothèque associative du centre socio-culturel.
  • Soutenir la création d’un cinéma associatif
  • Encourager l’accessibilité à l’art et à la culture en dehors des structures habituelles (théâtre de rue, spectacle chez l’habitant, land art, etc.)

Diagnostic roulant à vélo – 15/02/2020

Départ devant l’église Notre Dame de Lourdes

Samedi matin, notre équipe de cyclistes a réalisé un diagnostic roulant à vélo du Pont du Cens jusqu’au Bourg d’Orvault : consultez les photos, interviews et vidéos directement sur la carte du parcours.

(Inutile de créer un compte sur Dropbox pour accéder aux contenus)

Cliquez sur les épingles rouges pour visualiser les photos, sur les épingles violettes pour les vidéos, sur les bleues pour les interviews : la carte vous permet de partager notre expérience et de situer les aménagements propices et ceux qui sont à revoir.

http://umap.openstreetmap.fr/fr/map/diagnostic-roulant-velo-orvault-samedi-15-fevrier-_415801#14/47.2634/-1.6039

A noter : nous avons regretté le manque d’installations pour stationner les vélos, notamment près des commerces.

Cette action est en lien avec notre projet de faire d’Orvault une ville pilote de la transition écologique.

Nous voulons développer à l’échelle de la Métropole un réseau structurant de pistes cyclables continues et sécurisées (et non de simples bandes cyclables), réaménager à Orvault les tronçons et carrefours dangereux, et installer des parkings vélos adaptés.

Jean-Sébastien GUITTON a signé dès 2019 la pétition lancée par Vélopolitain pour la création d’un véritable Réseau Express Vélo (REV)

Parmi nos objectifs : multiplier par 4 les déplacements à vélo au cours de notre mandat. Des itinéraires cyclables sécurisés, c’est aussi plus de sécurité pour les piétons et les automobilistes, et c’est moins de voitures dans les bouchons !

Une liste qui rassemble des compétences et des expériences complémentaires

Pour télécharger le document qui présente les membres de notre liste, cliquez ICI.

Notre équipe est composée d’Orvaltaises et d’Orvaltais attachés aux valeurs écologistes, humanistes, de la gauche et du centre, indépendamment des partis politiques.

Originaires de tous les quartiers d’Orvault, âgés de 21 ans à 73 ans (moyenne d’âge : 51 ans), les membres de la liste sont représentatifs de notre commune. 80% d’entre eux ne sont adhérents à aucun parti politique.

Notre équipe est issue d’un large rassemblement, comme en témoigne la présence de membres d’EELV, du PS, de l’UDB ou de LREM qui illustrent le socle de nos valeurs. Elle a été rejointe par le collectif citoyen Générations Solidaires.

Elle présente un équilibre entre personnes ayant une expérience d’élus municipaux et celles qui s’engagent en politique pour la première fois. Ainsi, parmi les 10 futurs adjoints et adjointes, 5 sont (ou ont été) conseillers municipaux d’opposition d’Orvault.

La liste rassemble des compétences professionnelles utiles pour la gestion d’une commune. Par exemple, parmi les adjoints et conseillers délégués ou communautaires, Stéphane Kermarrec est directeur comptable et financier de la CAF, Dominique Vignaux gère une agence d’architecture et d’urbanisme, Guillaume Guérineau est chef d’entreprise, Emmanuelle Renaud est cadre de l’action sociale notamment dans l’insertion des personnes en situation de handicap et l’éducation en zone sensible, Laurent Dubost est spécialiste de la question des déchets et de la production d’énergie renouvelable, Anne-Sophie Judalet conseille les collectivités territoriales, et Yann Guillon est enseignant.

De nombreux candidates et candidats de la liste sont par ailleurs des dirigeants d’associations orvaltaises qui agissent dans des domaines variés : associations sportives (football, tennis et badminton), culturelles (bibliothèque, ludothèque et cinéma), solidaires (CSF et ASO), de parents d’élèves (primaire et collège), écologistes (AMAP, jardin en permaculture ou énergies citoyennes) ou centres socioculturels de Plaisance et de la Bugallière.

Voici les 35 membres de notre liste. Davantage d’information sur chacun sera disponible prochainement. En gras est indiqué la délégation qui sera confiée aux 10 adjointes et adjoints et aux 5 conseillères et conseillers délégué.e.s. Les autres élu.e.s s’impliqueront plus particulièrement sur certaines thématiques, dans certains quartiers, ou sur certains projets tout au long du mandat.

  1. Jean-Sébastien Guitton, 44 ans, docteur vétérinaire – chercheur en biodiversité, élu municipal, maire
  2. Anne-Sophie Judalet, 53 ans, cadre territoriale, responsable de la communication, conseillère métropolitaine et déléguée à l’égalité femme/homme, au handicap et à la lutte contre les discriminations
  3. Lionel Audion, 58 ans, maître de conférences à l’Université, élu municipal, adjoint délégué à la jeunesse, à la politique de la ville et à la tranquillité publique
  4. Armelle Chabirand, 55 ans, assistante marketing, élue municipale, adjointe déléguée à la culture
  5. Christophe Angomard, 60 ans, professeur de mathématiques, élu municipal, adjoint délégué au sport
  6. Dominique Vignaux, 57 ans, gérante d’une agence d’architecture et paysage, adjointe déléguée à l’aménagement de la ville et aux mobilités
  7. Stéphane Kermarrec, 48 ans, directeur comptable et financier à la CAF de Loire Atlantique, adjoint délégué aux finances, à l’administration et au personnel
  8. Marie-Paule Gaillochet, 66 ans, retraitée de l’enseignement spécialisé, conseillère départementale, adjointe déléguée à la transition écologique
  9. Laurent Dubost, 63 ans, ingénieur spécialisé dans la gestion des déchets, conseiller métropolitain et délégué à la transition énergétique
  10. Emmanuelle Renaud, 43 ans, cadre de l’action sociale associative, adjointe déléguée à la cohésion sociale
  11. Yann Guillon, 43 ans, professeur des écoles, adjoint délégué à l’enfance et à l’éducation
  12. Brigitte Raimbault, 60 ans, retraitée de l’éducation nationale, élue municipale, adjointe déléguée aux seniors
  13. Guillaume Guérineau, 40 ans, chef d’entreprise, adjoint délégué aux relations avec les citoyens, les associations et les entreprises
  14. Catherine Le Trionnaire, 67 ans, enseignante retraitée du lycée Appert, conseillère déléguée aux associations
  15. Morvan Dupont, 40 ans, agent municipal de Nantes en charge des pratiques sportives libres, conseiller délégué à la diversité linguistique et culturelle et à la coopération internationale
  16. Linda Payet, 37 ans, chargée de relation clientèle en assurances
  17. Vincent Boileau, 51 ans, chargé de projets dans une entreprise de services informatiques, conseiller délégué à la lutte contre la précarité sociale
  18. Léa Bessin, 21 ans, étudiante en école de commerce
  19. Ronan Gilles, 34 ans, informaticien en recherche d’emploi
  20. Stéphanie Bellanger, 45 ans, agent territorial au lycée Nicolas Appert
  21. Pierre Annaix, 64 ans, cadre de la formation, en retraite
  22. Françoise Noblet, 60 ans, aide-soignante en retraite
  23. Dominique Gomez, 51 ans, responsable informatique à la CARSAT
  24. Valérie Dreyfus, 47 ans, entrepreneur, formatrice en économie et gestion
  25. Bernard Paugam, 73 ans, formateur en retraite
  26. Sandrine Brun, 46 ans, secrétaire administrative et comptable
  27. Jean-Yves Roux, 60 ans, professeur certifié à l’Université
  28. Laurence Le Metayer-Morice, 56 ans, ingénieur dans une organisation professionnelle agricole
  29. David Hurtrel, 46 ans, chirurgien-dentiste
  30. Colette Vinet-Pinson, 72 ans, cadre comptable retraitée
  31. Bruno Resano, 51 ans, ingénieur en informatique
  32. Coline Marteret, 22 ans, étudiante en droit et projets internationaux
  33. Damien Malissart, 38 ans, chef de projets informatiques hospitaliers
  34. Marie-Agnès Rahal, 58 ans, professeur des écoles
  35. Gildas Gouronnec, 53 ans, technico-commercial dans les télécommunications

Nos premières propositions sur la sécurité

Pour une approche volontariste, globale et non démagogique de la sécurité et de la tranquillité publiques à Orvault

La sécurité et la tranquillité publiques sont des droits fondamentaux qui ne devraient pas faire l’objet de surenchères, ni dans un sens, ni dans un autre.

Entre un maire et sa première adjointe auto-satisfaits qui considèrent qu’il n’y a pas de problème à Orvault et un adjoint-candidat qui agite cette thématique sécuritaire en faisant croire qu’un adjoint à la sécurité et davantage de policiers municipaux seraient des réponses miracles adaptées, nous proposons une approche volontariste, globale et non démagogique des questions de sécurité et de tranquillité, basée sur le triptyque « prévention, répression, cohésion sociale ».
Continuer la lecture de Nos premières propositions sur la sécurité

Série de vidéos sur le mandat 2014-2020

Dans cette série de vidéos, publiées régulièrement, nous évoquons certaines des propositions que nous avons faites depuis mars 2014 et certains désaccords que nous avons eus avec la majorité municipale.
A noter : les sous-titres peuvent être activés sur YouTube.

Présentation de la série :

Les trois dernières vidéos :

#10 : politique sociale

#11 : voeux TAFTA et Roms

#12 : habitat partagé

Pour voir l’ensemble des vidéos de la série déjà publiées : cliquez ICI

Musique : Glitch par Audionautix est distribué sous la licence Creative Commons Attribution (https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/)

Elections municipales 2020 à Orvault