Archives par mot-clé : Nantes Métropole

Orvault dans la majorité métropolitaine : une perspective politique claire et crédible pour faire entendre notre voix

Joseph Parpaillon et Sébastien Arrouët entretiennent une vaine polémique sur leurs relations actuelles ou fantasmées avec Nantes métropole. Ils reconnaissent tous les deux l’impuissance de leur équipe sortante à faire entendre la voix d’Orvault au sein de la métropole. Mais personne n’est dupe : il ne suffit pas de claironner son prétendu volontarisme avant les élections pour obtenir des résultats une fois élu.

Je suis déterminé à construire une nouvelle relation de coopération avec Nantes métropole pour améliorer les services rendus aux habitants et pour peser efficacement sur la modification du Plan Local d’Urbanisme Métropolitain, sur le développement économique ou encore sur l’amélioration des transports en commun et des pistes cyclables. L’abandon du projet de contournement et la mise en œuvre de solutions alternatives dépendent également de ce travail en commun avec Nantes métropole.

Ce sera donc un axe majeur de mon action de Maire. A l’évidence, faire partie de la future majorité métropolitaine de gauche et écologiste sera un atout déterminant et l’accord nantais entre Johanna Rolland et Julie Laernoes renforce cette possibilité.

Loin des polémiques et des déclarations d’intention stériles, je propose aux Orvaltais une perspective politique claire et crédible pour faire entendre notre voix au sein de la majorité métropolitaine et développer les coopérations efficaces avec Nantes métropole et les communes voisines.

Jean-Sébastien Guitton

Pour un moratoire sur le projet de contournement du bourg d’Orvault

Courrier envoyé le 4 mai 2020 à Johanna Rolland, Présidente de Nantes métropole.

Madame la Présidente,

Je m’adresse à vous comme conseiller municipal de la Ville d’Orvault depuis 2014 et comme candidat de la liste « La Transition Positive » arrivée en tête avec plus de 35% des suffrages exprimés lors du premier tour des élections municipales du 15 mars dernier.

Par ce courrier, je souhaite attirer votre attention personnelle ainsi que celle de l’ensemble des élus métropolitains sur le dossier du contournement d’Orvault. Je le fais aujourd’hui, malgré la suspension de la campagne électorale, car le sujet ne peut attendre plusieurs semaines supplémentaires et parce que la réunion du Bureau métropolitain du 7 mai doit être l’occasion d’une clarification.

Le 27 mars dernier, en pleine crise sanitaire, un nouvel appel d’offres à maîtrise d’œuvre a été publié par Nantes Métropole pour proroger la date de réception des offres au 28 avril 2020. Cette nouvelle publication m’apparaît incompréhensible, comme à de nombreux Orvaltais, alors que plus de 67% des électeurs de notre commune ont exprimé leur refus de ce projet (en additionnant les voix des deux candidats qui y sont opposés). La prolongation provisoire du mandat du Conseil métropolitain actuel ne lui donne pas la légitimité de le poursuivre en l’absence du nouveau Maire d’Orvault.

Pendant la campagne de premier tour, j’ai mis en évidence que l’étude d’impact montre que ce projet n’apporterait pas de solution efficace à la situation critique vécue aujourd’hui par les habitants du Bourg et que les impacts environnementaux seraient importants. J’ai mis en avant des alternatives efficaces, notamment celles liées aux travaux en cours sur le périphérique, à la régulation du trafic en amont du Bourg et au réaménagement du carrefour de l’église. Enfin j’ai défendu l’idée que les 30 M€ inscrits au budget d’investissement de Nantes métropole devraient être utilisés différemment, notamment pour améliorer l’efficacité de la desserte en transports en commun, en particulier grâce à des voies réservées, et au développement de pistes cyclables continues et sécurisées. Les résultats du premier tour de l’élection municipale montrent que ces arguments ont largement convaincu.

C’est pourquoi je vous saurais gré d’annoncer dès le Bureau métropolitain du 7 mai un moratoire sur ce projet. Au-delà du débat de fond, cette décision serait le strict respect des principes républicains et des règles de la démocratie locale auxquels, je le sais, vous êtes très attachée.   

Je vous remercie par avance de l’attention que vous accorderez à ma demande et vous assure de ma détermination, si je suis élu Maire d’Orvault, à œuvrer en faveur d’une transition écologique et solidaire de ma commune et de notre métropole.

Je vous prie d’agréer, Madame la Présidente, l’assurance de ma considération.

Bien cordialement

Jean-Sébastien Guitton