Transition Écologique et ÉnergÉtique : orvault, ville pilote

  • Créer le Conseil de la Transition Écologique : Instance autonome composée d’habitants (citoyens volontaires et tirés au sort) et dotée d’un budget propre
  • Créer un Centre Orvaltais d’Agriculture et d’Alimentation Durables  composé d’une ferme maraîchère (entre 2 et 3 hectares) et d’une filière départementale qui fournira 30% des légumes bio des cantines (objectif 75% à la fin du mandat) et d’un pôle pédagogique.
  • Développer massivement la production photovoltaïque, en particulier sur les bâtiments municipaux, commerciaux et d’entreprises
  • Zéro plastique : Mobiliser les habitants et les commerçants pour favoriser les emballages réutilisables et engager une démarche exemplaire au sein des services municipaux.
Opération  » 1 nouvel habitant = 1 nouvel arbre « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *